Les employés
Das Team in Bamako.
L'équipe à Bamako

L’équipe à Bamako en janvier 2014 (de gauche à droite)  :
Mariam Sidibé (chef du centre), suivie de Sali Kamaté (cuisinière), Sabine Dougnon (épouse du daywatcher), Astan Naparé (couturière), Oumou Konaté (ancien étudiant, maintenant comptable), derrière Emmanuel Koné (messager, assistant de projet), Alima Ballo (Ancienne étudiante en droit, maintenant assistante de Mariam Sidibé), Kalifa Koné (veilleur de nuit), Seny Dougnon (veilleur de jour).

Mariam Sidibé était la directrice de la Maison des Jeunes de la ville de Bamako avant de nous rejoindre en 2004 lors de la phase de démarrage du centre pour filles. Depuis lors, elle dirige la maison de l’école des filles.

Sali Kamaté, notre cuisinière, est également présente depuis le début. Son aide est Dohan Kamaté.

Emanuel Koné est l’homme du président de l’association patronale A.S.F. C’est un messager, rend régulièrement visite aux familles des parrains et des écoles où ils vont et s’occupe de la bibliothèque.

Alima Ballo est arrivée au Mali après la tourmente en Côte d’Ivoire pour terminer ses études de droit, n’a trouvé aucune activité pertinente et est assistante de Mariam Sidibé depuis 2013.

Oumou Konaté est diplômé de l’école du centre puis a appris la comptabilité. Elle gère le budget mensuel du centre, des enfants parrainés et de l’extérieur et prépare les documents pour la trésorière Mamoudou Tapily, responsable de la comptabilité chez HdH.

Seny Dougnon est le veilleur de jour. Il garde l’ordre dans la cour et prend soin des lits de légumes et de salade. Il vit avec sa femme Sabine et 5 enfants dans 2 chambres avec une grande terrasse sur le terrain de Jigiya Bon. Sabine Dougnon aide avec certains travaux.

Kalifa Koné est le veilleur de nuit. Il veille à ce que personne n’envahisse, mais s’occupe également de sa femme Kadiatou, qui a parfois besoin d’aide. Ce couple vit avec 2 enfants et des visiteurs occasionnels de leur village aussi sur les lieux. Les deux gardes sont responsables du moulage de tous les espaces verts.

Le studio de tailleur est géré par Astan Naparé depuis 2012. Elle a deux assistants, Kathérine Dena et Kadiatou Djire, tous deux résidents de Jigiya Bon.

École primaire à Boro : Principal Alpha Tapily
Leiter der Grundschule in Boro, Alpha Tapily.

Alpha Tapily est un directeur d’école et un enseignant particulièrement dévoués. Lorsque la construction de l’école primaire de Boro fut terminée, il peignit lui-même les salles de classe avec des images d’animaux et des scènes de la vie quotidienne à Dogonland et dans le monde. Dans les cérémonies d’inauguration de Boro, il met en scène des chorégraphies et des scènes impliquant de nombreux écoliers. Il promeut également l’échange de ses étudiants avec des étudiants allemands et est une figure respectée du village malgré son jeune âge. Les jeunes gens du village y ont construit, par exemple, à loisir une petite maison.

Employés de l'usine de beurre de Karité à Siokoro

Virginie Moukoro est la présidente de la coopérative Jigiya Bon Siokoro, elle est également présidente de l’association malienne de parrainage A.S.F. pour le centre de filles. Elle travaille dans le domaine de l’éducation sur les conséquences de la circoncision.

Virginie Moukoro

Moktar Traoré est vice-président de la coopérative et président de l’Association pour le développement de Siokoro Banan (Association pour le développement de Siokoro-Banan, ADSB). Il est très respecté à Siokoro.

Moktar Traoré

Abdoulaye Traoré est membre du conseil d’administration de la coopérative. Il vient de Siokoro et est très attaché au village et à la manufacture de beurre de karité. Il travaille pour l’organisation céréalière nationale OPAM.

Abdoulaye Traoré

Fatoumata Coulibaly est la responsable de production de la manufacture. Elle a travaillé pendant de nombreuses années dans la production de beurre de karité et accomplit son travail polyvalent et intense avec beaucoup de dévouement et de succès.

Fatoumata Coulibaly

La présidente du club des femmes s’appelle Mariam Diakité, mais s’appelle Mariamdian (comme autrefois avec nous le nom Vulgo). Elle est une personne respectueuse et Coulibaly, directrice de production Coulibaly, la contactera si elle a des problèmes avec la collecte de noix ou le travail en usine.

Mariam Diakité