Volontariat
Les bénévoles de Jigiya Bon

Bien entendu, nous sommes particulièrement satisfaits de l’aide pratique sur site. Les soins, les échanges et le soutien des invités étrangers sont un encouragement important et un réel enrichissement pour la vie du centre, tant pour les étudiants que pour le personnel du centre.

Le Service allemand de développement (DED) a soutenu le centre Jigiya Bon 2008/9 en envoyant un volontaire du programme “weltwärts” du Ministère fédéral de la coopération économique et du développement. Ce programme permet aux jeunes de s’impliquer dans le contexte du développement. Les volontaires seront préparés pour leur temps dans les pays en développement respectifs lors de séminaires avant le début du programme et soutenus et supervisés par le DED au cours de leur année sociale volontaire.
Au Mali, le programme a été suspendu en raison de la situation de danger dans le nord.

Mais il y a aussi la possibilité de soutenir le travail sur site indépendamment de “weltwärts”.
Par exemple, l’enseignante à la retraite Irmgard Donner a donné aux enfants deux mois de cours particuliers en français en 2007.
Martha Engel a soutenu Jigiya Bon la même année pendant plusieurs mois avant de commencer son stage juridique.
Ursula Peters, psychologue et infirmière, a visité Jigiya Bon pendant deux mois en 2009 et 2010. Surtout, elle s’occupait des jeunes femmes en formation d’infirmière, mais aidait également l’écolière à faire ses devoirs.
De novembre 2012 à février 2013, Johanne Kläger a travaillé au Centre: du travail individuel au travail en petits et grands groupes; de la peinture, les arts et l’artisanat, chant, percussions, photographie, lire, apprendre l’allemand, sur l’aide aux devoirs pour jouer et des rituels – tout ce qu’elle a offert, et les filles étaient plus excités là-bas.

Dans le centre il y a une petite chambre avec salle de bain disponible et aussi pour les repas des volontaires sont pris en charge.

Si vous êtes intéressé par ce travail, a des compétences qui sont utiles dans le centre serait (par exemple, les enseignants français, formateurs en informatique, couturières, infirmières) et se sentent un séjour prolongé dans un pays en développement Grew, inscrivez-vous avec nous:

info (at) haeuser-der-hoffung (point) org

Veuillez noter qu’une connaissance suffisante du français est nécessaire.

Lire un récit de voyage de notre volontaire Johanne Kläger de 2012/13:
> Comment apprendre à aimer la vie au Mali

This post is also available in: Deutsch (Allemand)