Tous les jours, 6000 jeunes filles sont excisées dans le monde

 22. février 2019

Tous les jours, 6000 jeunes filles sont excisées dans le monde – au Mali, cette pratique cruelle est encore très répandue. Environ 90% des femmes maliennes sont mutilées par l’ablation génitale. A l’école ou dans les familles, il n’y a aucune éducation sexuelle. Même les sujets liés de santé publique ne sont pratiquement pas abordés. Ce qu’on appelle les mariages d’enfants ne sont rien d’autre que de l’abus de mineures. Les mères envoient leurs filles se faire exciser – car elles ne savent pas, ce qui ce passe réellement  et quelles sont les conséquences de cette mutilation brutale. Que les enfants possèdent des droits n’est pas encore une idée répandue.

Notre organisation partenaire au Mali AMDD (Association Malienne pour le Développement Durable) souhaite contribuer au changement avec un travail engagé de sensibilisation. La directrice Dr. Oumou Traoré explique que lorsque l’on comprend à quel point cette intervention est brutale et dangereuse, plus aucunes mères ne soumettront leur fille à cette pratique. La méthode est simple mais efficace : des jeux de rôle, des discussions de groupe, des groupes de théâtres ou de films. Les éducateurs et éducatrices sont disponibles 24h sur 24. AMDD est soutenue financièrement par l’association « Häuser der Hoffnung » (Maisons d’Espoir). Le succès est déjà palpable : en moins d’un an, presque la moitié des villages pilotes se sont déclarés libres d’excision.

Pour continuer ce travail, nous comptons sur votre soutien.